Nocturne indien

Nocturne indien Le voyage en Inde et son rite initiatique est désormais une tradition en littérature comme au cinéma. Ici, un jeune Français dénommé Rossignol (Jean-Hughes Anglade) débarque à Bombay pour tenter d’y retrouver son ami Xavier. Le jeu de piste commence. Vagues nouvelles confiées par une prostituée, indications d’un médecin désabusé, révélations singulières d’une voyante difforme… Rossignol apprend que son ami, malade, frayait avec une association théosophique de Madras et avec des commerçants de Goa. Rossignol avance d’indice en indice… Bizarre, bizarre : on s’aperçoit petit à petit que ce Xavier lui ressemblait comme un frère. Le jeu de miroir qui achève (sans le dénouer) ce curieux itinéraire tend à montrer qu’on est toujours plus ou moins à la recherche de soi-même, de sa propre identité.

Trop belle pour toi

Trop belle pour toiLe film est le grand vainqueur des Césars. Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario original et meilleure actrice… à Carole Bouquet. Là, il y avait de l’injustice dans l’air puisque Josiane Balasko était également nommée pour le même César et le même film et… qu’on ne donne qu’un prix ! Balasko, la bonne grosse comique rentre-dedans, a trouvé ici un rôle à fleur de peau. A la fois pitoyable et séduisante. Gérard Depardieu est un garagiste installé dans une ville du Midi. Pour lui, tout va bien. On sait que cette profession ne connaît pas beaucoup de pauvres. Jolies voitures, jolie maison et jolie femme. Il mène une vie sans histoire, marié avec deux enfants. Lorsqu’arrive une intérimaire au physique quelconque, qui va lui servir de secrétaire. L’amour prend toujours des détours surprenants… surtout chez Bertrand Blier, qui reste l’auteur des « Valseuses » ou de « Tenue de soirée ». Sur le thème de l’amour fou, inexplicable mais beau, Blier offre à ses comédiens des dialogues entre eux, mais aussi des monologues avec la caméra, baignant dans une musique de Schubert. Et, une nouvelle fois, Blier confirme qu’il est autant un homme du mot que de l’image. Et qu’il est un très original… auteur !

Leave a Comment