Big top pee wee

Big top pee wee Le petit monde de Pee Wee ne ressemble à rien de connu. On avait découvert ce clown blanc au petit rire de canard, cachant ses rêves d’enfant dans un costume un peu étroit pour lui, dans son premier film « Pee Wee’s big adventure ». Avec une gourmandise à la fois naïve et roublarde, Pee Wee nous montrait son petit monde plein de trouvailles et de gadgets, pas du tout hyper-technologiques, pour améliorer le quotidien. Puis Pee Wee partait jusqu’à Fort Alamo pour récupérer sa bicyclette. Une longue histoire prétexte à passer les petites séductions et les petits travers de l’« American way of lite» à la moulinette des fantasmes et de l’imaginaire de l’enfance. « Big top Pee Wee »marque le retour au cinéma de cette nouvelle star américaine de la télévision pour enfants et adultes (quand verrons-nous ses émissions diffusées le samedi matin et que les téléspectateurs adultes réclamèrent pour un passage en soirée Avec sa petite maison-ferme, ses animaux familiers et amicaux, son copain le cochon qui parle, ses arbres où poussent les hot dogs, la prude institutrice avec qui il déjeune chaque jour, etc. Pee Wee s’amuse dans son petit monde coloré et burlesque. Puis, un jour, un cirque débarque, avec son univers étrange et merveilleux. On peut imaginer ce que Pee Wee arrive à tirer de cette visite inopinée !

Leave a Comment