Birdy

birdy« Birdy » fut l’événement du Festival de Cannes 1985, même site film ne reçut pas la fameuse Palme d’or. Adaptant un roman d’un certain William Wharton, Alan Parker a réussi une œuvre d’un lyrisme aussi poignant qu’original. Pourtant, sur le papier, le sujet de « Birdy » semblait assez rébarbatif. De retour du Vietnam, un jeune homme vit prostré dans sa cellule d’un hôpital psychiatrique militaire. Pour le ramener à la vie normale, un médecin fait venir Al, un de ses copains d’enfance, Al est lui aussi un vétéran du Vietnam… un bandeau cachant son visage prouesse technologique est à couper le souffle. Seul Russell Mulcahy l’a réutilisée depuis, pour la scène d’ouverture de son» Highlander ». Ce film vous est présenté en version originale sous-titrée en anglais par Cinévoice.

Une journée particulière

une journée particulière6 mai 1938. Alors que toute la population de Rome est partie célébrer Hitler et Mussolini, Antonietta, mère de famille nombreuse, et Grabriel, homosexuel, restent seuls dans un immeuble populaire complètement déserté. Ces deux êtres, exclus d’une époque très tourmentée vont se rencontrer et associer leur solitude pour une amitié très singulière… Ettore Scola, enfant, fut très marqué par le souvenir de cette journée historique et particulièrement par les bruits assommants de propagande que diffusaient les organes radiophoniques. Son film en est très imprégné. Il y règne au début une ambiance bruyante qui s’atténue peu à peu, mais reste omniprésente. Celle-ci renforce le paradoxe avec cet immeuble vide. « Une journée particulière » est une comédie dramatique douce-amère sur la solitude de deux êtres. Ettore Scola porte un jugement assez pessimiste sur l’homosexualité, mais il est vrai qu’a l’époque, elle avait de terribles conséquences. Ce conte sociologique très bien filmé s’appuie sur une photographie aux tons sépia des plus doux. Sophia Loren est éblouissante dans le rôle inédit d’une mère enfermée dans son carcan familial. Son magnétisme inaltérable

Leave a Comment